Édition du 31 décembre 2003

Votre passeport vers les musiques classiques

Sommaire

Éditorial

À découvrir
Les CD du mois et les choix de nos médiathécaires

Actualités
Á l'opéra et en concert

Dossiers

De qui est-ce ?

Le Web musical


Contenu du site

Recherche sur Travers-sons

La rédaction

 

Pour rechercher une oeuvre dans
notre base de données musique classique

Compositeur

Oeuvre

Support

  Recherche avancée  
 

La Médiathèque est une association qui organise en Communauté française de Belgique le prêt de 850.000 médias : CD, vidéos, DVD, CD-Rom.

Nos collections
Nos nouveautés
Nos sélections
Nos sites locaux



Travers-sons paraît tous les 20 du mois sauf en juillet. et août



Cette page d'actualité est mise à jour le mardi et vendredi.



Ce site est optimisé pour un écran en 800 x 600

Notre choix : Offenbach

Le trop grand succès d'Offenbach a attiré sur sa musique une foule de sangsues qui ont produit leurs propres arrangements au point de nous occulter les véritables intentions du compositeur. Depuis 1999, la mise en route d'une édition critique complète nous permet de redécouvrir ces petites merveilles dans leurs parures originales et d'en découvrir d'autres. Et c'est là un des principaux mérites de ce disque que de nous offrir des découvertes étonnantes comme le Carnaval des revues ou le duo de Lischen et Fritzchen à côté de quelques titres connus.

Suite du commentaire de Benoit van Langenhove

Bis repetitat placent

Deux ans après avoir réalisé le concert du nouvel an le plus décapant depuis celui de Carlos Kleiber, Harnoncourt revient à la tête de l'Orchestre Philharmonique de Vienne pour le concert du 1er janvier. L'originalité cette fois sera l'introduction d'oeuvres de Brahms (Danses hongroises n°5 et 6), de Carl-Maria von Weber et de Berlioz (L'Invitation à la valse à l'occasion du bicentenaire de sa naissance). À côté des célèbres Valses de l'empereur, du Beau Danube Bleu et autre Marche de Radetzky, préparez-vous à découvrir des raretés comme la Kaiser-Franz-Joseph I. Rettungs-Jubel-Marsch op.126 (Marche pour célébrer le rétablissement de l’empereur François-Joseph Ier ) de Johann Strauss II ou le Chineser-Galopp op. 20 (Galop chinois) de Johann Strauss I. Évoquant la famille Strauss dans une interview de Rob Cowan , Harnoncourt s’arrête sur les différences entre les deux frères Johann et Josef. "Avec Josef, c’est une sorte d’inspiration différente, dit-il. Josef pensait davantage en sons : il faisait toujours de la peinture sonore. Josef peignait comme Turner – Johann Strauss plutôt comme Caspar David Friedrich. Avec Josef, tout est dans les harmonies, et l’orchestration est très raffinée. En outre, son œuvre est sans doute un peu plus romantique que celle de Johann. Mais, d’un autre côté, on voit dans les compositions qu’ils ont écrites ensemble qu’ils étaient de vrais frères ! En toute franchise, je ne pourrais pas comparer leur inventivité, pas plus que je ne pourrais dire de Mozart ou de Beethoven lequel est le plus inspiré."

RTBF, La Une, le mercredi 1er janvier 2003 à 11h15
Biographie d'Alice et Nikolaus Harnoncourt

 

La Bohème à la Monnaie

Quatrième étape de l'œuvre lyrique de Puccini, La Bohème capte avec bonheur le frémissement de la jeunesse vagabonde, son aventure et son partage de la découverte du monde. Sa popularité tient à l'apparente facilité de son inspiration musicale, au jaillissement sans effort apparent des mélodies, aux enchaînements, sans effort perceptible, des épisodes contrastés. La Bohème se déroule dans le monde artistique parisien en marge de la société bourgeoise du milieu du XIXe siècle. Dans un mélange de romantisme et de réalisme, Henri Murger, "poète de l'école poitrinaire" ainsi qu'il se définissait, décrit la vie insouciante, malgré les difficultés matérielles, de ses compagnons artistes et de leurs petites amies.

Bruxelles, la Monnaie, du 10 décembre au 3 janvier
Le site de la Monnaie
Notre dossier "La Bohème"

La musique anglaise

Distante de quelques kilomètres à peine de nos frontières, l'Angleterre représente pour la plupart des continentaux que nous sommes un monde lointain et mystérieux. Sur le plan culturel, de grands noms nous sont familiers mais dans un domaine tel que celui de la musique, on ignore trop souvent la générosité créatrice d'un grand nombre de compositeurs dont l'œuvre mérite bien plus qu'un intérêt condescendant. Au cours des mois à venir, notre collaboratrice Anne Genette nous invitera à découvrir, siècle après siècle, l'incroyable richesse que peut revendiquer l'Angleterre en matière de musique.

Notre dossier "Musique anglaise"

 

 



 

 

Accueil  I  Éditorial  I  Critiques de CD  I  Actualités  I  Dossiers  I  Liens  I  Contenu du site

La Médiathèque  I  Nos collections  I  Recherche sur Travers-sons

 

 
 

Si vous désirez être informé des modifications de Travers-sons, cliquez sur ce lien.

Copyright © 2002 La Médiathèque - Tous droits de reproduction réservés.